MINISTÈRE DE L'ENERGIE ET DES RESSOURCES HYDRAULIQUES

Sceau de Republique Gabonaise

AFRIQUE/AMCOW : LE GABON ACCUEILLE LA PREMIERE REUNION DE CONSULTATION SOUS REGIONALE DE L’AFRIQUE CENTRALE

Logo
Présidée par le Ministre Gabonais chargé de lEau et Président en exercice Monsieur Pascal
HOUANGNI AMBOUROUE, la cérémonie d’ouverture de cette rencontre a été loccasion
pour M. Jocelin BOUYOU, en sa qualité de Directeur Général de lEau et point focal du Gabon
au sein de lAMCOW de souhaiter la bienvenue à ses pairs avant de passer la parole à M. Paul
ORENGO, directeur des Programmes au secrétariatexécutifet représentant le secrétaire
exécutifempêché, pour présenterles enjeux de la rencontre.
Prenant la parole à son tour, le Ministre gabonais de leau a tenu à saluer linitiative avant de
revenir sur les objectifs de lorganisation africaine dont le Gabon assure la présidence qui sont
entre autres de promouvoir la sécurité et le développement économique ainsi que léradication
de la pauvreté au niveau de ces États membres à travers la mise en œuvre d’une gestion
efficiente de leurs ressources.
Pour pascal HOUANGNI AMBOUROUE, « … L’AMCOW doit sortir des discours
d’intention pour un déploiement opérationnel dans lensemble de nos États, afin doffrir à nos
populations un accès facile à leau… » avant de poursuivre : « le postulat que nous devons
tous avoir à lesprit, cest comment faire en sorte que lAMCOW devienne un instrument de
gouvernance qui garantie un meilleur accèsà leau et développe toutes les niches
économiques liées à lexploitation de cette ressource importante. »
En ce qui concerne le Gabon, le gouvernement sous impulsion du Président de la république
Ali BONGO ONDIMBA, ne ménage aucun effort pour faire de lamélioration du niveau
d’accès à leau et de lassainissement, un élément important dans le dispositif qualitatif du
niveau de vie des gabonais en ligne avec les objectifs de développementdurable.
Cet engagement des plus hautes autorités dans la recherche des mécanismes d’optimisation de
l’eau, selon Pascal HOUANGNI AMBOUROUE « Nous amène à considérer cette
ressourcecomme une niche de croissance et dépanouissement sociale pour nos populations
au regard du fort potentiel hydraulique dont regorge notre pays ».
Tout en souhaitant plein succès dans les travaux, le Président en exercice de lAMCOW n’a
pas manquéde rappeler aux participants, lanécessitéde concevoir des politiques plus
attractives en terme de projet et le développementdes ingénieries financières auprès des
bailleurs de fonds pour capter tous les financements nécessaires au développementdu secteur
eau à très fort impact économique et sociale.

Publié le : 03 / 03 / 2020


En Haut